Cinquième épisode : il voit des faux partout !

Rappel des épisodes précédents

Le banquier suisse Bruno avait tout prévu pour que l’assureur italien Philippe lui succède à la tête de la prestigieuse camorra DallAX. Las, Philippe n’était pas tout à fait en règle avec le règlement intérieur, côté cotisations. Bruno avait en catastrophe fait appel à l’industriel reconverti dans la finance Marwan qui, malheureusement, était en délicatesse avec le règlement, côté assiduité. Pour couronner le tout, la régularité de l’élection des nouveaux membres du conseil était quelque peu sujette à caution ! Hélas, le putatif président Marwan s’endurcit et déclare que tout est en règle et le fait confirmer à l’unanimité par un conseil d’administration virtuel convoqué en catastrophe.

Vous avez dit « proclamation » ?

Le conseil d’administration de l’AX se prend pour le conseil constitutionnel, autorité suprême, qui proclame le résultat des élections nationales. Certes, l’article 5 du règlement intérieur de l’AX dit que « … le résultat (du vote) est annoncé aussitôt qu’il est connu, sous réserve toutefois de la vérification par le conseil de la régularité des opérations. » Mais l’article 8 des statuts, qui l’emporte sur le règlement intérieur en cas de discordance, stipule que c’est à l’AG que revient le soin de « pourvoir au renouvellement du conseil d’administration ». Un peu gêné aux entournures, le CA a donc prévu une reprise de l’AG le 26 juin à 18 h 30 pour « proclamer le résultat des élections ». C’est là que le bât blesse !

Il faut qu’une porte soit ouverte…

Un CA était convoqué le 26 juin à 18 h 30, à l’heure même prévue pour la reprise de l’AG et la plupart des camarades qui se sont présentés pour assister à cette AG qui promettait d’être mémorable, se sont cassé le nez, sauf deux. A 19 h 30, le CA étant terminé, le porte-parole Vitse a commencé à proclamer dans la cour les 4 résolutions du CA, déclarant 1) que Lévy-Lambert est inéligible faute de parrainages en nombre suffisant, 2) qu’on ne peut pas savoir si Cossé, Donnay et Pringuet ont payé leurs cotisations en temps utile, 3) que Iooss, Laurent et Pommelet sont élus, 4) que le conseil se réunira à 22 au lieu de 25. Rappelé à l’ordre par le narrateur, le conseil a consenti à se déplacer dans une petite pièce en étage qui était fermée à clef car aucune AG n’avait manifestement été prévue. Le porte-parole a alors recommencé sa proclamation. Rappelé à l’ordre par le narrateur, le général Demay a consenti à faire circuler une liste de présence. La proclamation des 4 résolutions du CA a repris et la réunion s’est terminée sans entendre les protestations du narrateur considérées comme faites dans un cadre informel après la clôture de l’AG !

Un seul être vous manque…

A supposer que la justice considère par extraordinaire que l’AG a bien eu lieu, elle décidera qu’elle était nulle car des membres n’ont pas pu y participer, aucun bureau n’a été désigné et ce simulacre d’AG ne s’est conclu par aucune résolution ! Peu avare en matière de faux, l’AX prétend que le bureau du 26 était le même que celui du 25. Manque de chance, il manquait un Voisin pour assurer le secrétariat !

Juge et partie !

A supposer que la justice considère par extraordinaire que l’AG a bien eu lieu et qu’elle n’était pas nulle, elle décidera d’annuler la proclamation des résultats de l’élection pour cause de violation des droits d’un candidat déclaré inéligible bien qu’ayant le nombre de parrainages requis pour être candidat libre, nonobstant le dossier secret du soi-disant comité d’audit qui prétend le contraire ! Le conseil d’administration ne peut être juge et partie !!

Un Bouillon roboratif !

From: Pascal Bouillon <pascal.bouillon@outlook.com>
Sent: Thursday, July 18, 2019 4:40 PM
To: marwanvlahoud@gmail.com <marwanvlahoud@gmail.com>
Subject: Réflexions personnelles sur la gouvernance de l’AX

Bonjour Marwan,

Nous ne nous connaissons pas: je suis un ingénieur des Mines de la promo 79 (celle de Tru Do-Khac et Olivier Herz) et ai donc été mis en copie de certains échanges suite à l’AG de l’AX de fin juin (cf. ci-dessous).

Je rentre de plus de 10 années d’expatriation sur le continent Américain (USA, Brésil, Chili) et suis donc resté relativement éloigné pendant cette période de l’AX, même si chaque année je me suis efforcé de mettre l’enveloppe bleue dans la marron (ou l’inverse, je ne me souviens plus), afin que mon vote soit exprimé.

Par ailleurs, j’avais rencontré il y a plus de 10 ans Hubert LL lors d’une réunion de l’amicale du Corps (il a comme moi, travaillé à la SG, ce qui faisait un sujet naturel de discussion), mais ne le connais pas plus que ses différentes contributions exceptionnelles au souvenir de l’Ecole, si ce n’est l’avoir également salué très rapidement lors du dernier Magnan (je n’étais pas retourné à Palaiseau depuis plus de 20 ans).

Connaissant l’intégrité intellectuelle de HLL, je n’ai donc aucune raison de ne pas croire le récit qu’il en a fait ci-dessous et je dois t’avouer que j’en étais absolument abasourdi: cotisations antidatées afin que certains soient éligibles, toi-même je comprends que tu aurais dû être radié du conseil depuis plusieurs années et te retrouves Président (je ne porte évidemment aucun jugement de valeur sur ta personne, uniquement sur les aspects de gouvernance), HLL qui est déclaré inéligible après le vote, tout ceci me semble plutôt refléter (désolé de ne pas être politiquement correct) les mœurs d’une république bananière plutôt que de la gouvernance d’une association d’une des meilleurs écoles d’ingénieurs du monde.

Je comprends par ailleurs que ces dysfonctionnements majeurs ont trouvé leur écho dans la presse, ce qui ne contribue pas à donner la meilleure opinion de notre école auprès du grand public, à un moment où notre société est secouée par une absence de gouvernance de certains hommes politiques et de représentants de « l’élite ».

Je n’ai évidemment aucun rôle à jouer directement dans le conseil de l’AX; je te fais part uniquement de mes réflexions personnelles:

  1. Il me semblerait élégant que, devant ces dysfonctionnements majeurs, l’ensemble du conseil d’administration démissionne, afin de procéder rapidement à une nouvelle élection du Conseil. Je ne mesure pas les risques juridiques dus à ces dysfonctionnements, mais je pense qu’ils ne sont pas nuls, qu’une telle démission collective permettrait de les effacer, et que ceci redonnerait de la dignité à l’AX et de la légitimité à ses membres du Conseil, toutes choses qui ont totalement disparu;
  2. Le taux d’absentéisme aux élections est très grand: je pense qu’une des raisons (mais probablement pas la seule) est le système antédiluvien de vote par courrier postal. J’imagine qu’un vote électronique a un coût, mais je pense qu’il faudrait vraiment étudier cette solution, qui non seulement mettrait l’AX plus en ligne avec les meilleurs pratiques, mais pourrait contribuer à augmenter le taux de participation;
  3. Déclarer avant le vote si la candidature de HLL (ou de tout autre candidat) est valide;
  4. J’avais proposé il y a quelques années à Bruno Angles (en m’inspirant de ce que je voyais aux US) que lors de la réélection de membres du Conseil existants, il soit fait explicitement mention de leur assiduité durant leur mandat précédent. Bruno m’avait indiqué avoir trouvé ma proposition intéressante. Je regrette qu’il n’y ait pas eu de suite et je pense qu’une telle initiative contribuerait également à relever le niveau de gouvernance dont l’AX a bien besoin.

J’espère vivement que tu vas contribuer à mettre l’AX au niveau qui devrait être le sien.

Bien amicalement, Pascal Bouillon (79)

La gouvernance, bordel !

En réponse au camarade Bouillon, en mettant en copie tous les participants à l’AG du 25 juin pour enfoncer le clou, Marwan élude les questions qui fâchent et écrit :

« …Dans mon premier message à la communauté j’ai indiqué les priorités immédiates de rénovation de la gouvernance et une feuille de route pour attirer les jeunes. L’objectif en matière de gouvernance est d’introduire plus de démocratie et plus de représentativité inter-générationelle et socio-professionnelle sans oublier les différentes formations.

C’est le problème général que je me propose de résoudre, tout en traitant la question individuelle, à savoir Lévy-Lambert que je découvre (je ne le connaissais pas avant le 25 juin 2019 ce qui ne l’a pas empêché de me mettre sur sa liste de parrains!!!). La liberté qu’il prend en fabriquant une liste de parrains montre bien que toutes les voies de sélection doivent être rénovées. Ce chantier gouvernance s’achèvera par une assemblée générale extraordinaire. En ce qui concerne les jeunes promotions, le chantier est immense. Je suis preneur d’idées et de suggestions… »

Ayant depuis 2013 consacré fort peu de temps à l’AX dont il a découvert l’existence la veille de l’AG de juin 2019, au point qu’il est toujours sous le coup de la radiation d’office, Marwan en découvre l’absence de démocratie et promet d’y remédier en convoquant une AGE. Fort bien mais les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ! Pour marquer sa bonne volonté, ne devrait-il pas avant toute chose convoquer l’AG qui ne s’est pas tenue le 26 juin afin d’asseoir la légitimité du CA et de son Président ? Et les jeunes qu’il veut attirer considèreront-ils responsables du marasme de l’AX comme les mieux placés pour la réformer ?

In cauda venenum !

Vous noterez que Marwan m’accuse à la fin de sa circulaire d’avoir « fabriqué une liste de parrains ». C’est une insinuation insupportable. Habitué à naviguer parmi les nombreux faux commis par l’AX (règlement violé, fausse comptabilité, parrainages refusés, assemblée truquée, etc), sans parler des graves problèmes de corruption dont Airbus, dont il était jusqu’à l’année dernière directeur de la Stratégie, est accusée par le Parquet National Financier Français (PNF), le Serious Fraud Office britannique (SFO) et le Department of Justice américain (DoJ), Marwan croit que tout le monde fait des faux : il s’en prend à mes parrainages dans des termes qui frisent la diffamation car il est bel et bien mon 70ème parrain sans discontinuer depuis 2013 !

70 From: Lahoud, Marwan

Sent: Thursday, April 25, 2013 11:24 AM

To: cathubert@wanadoo.fr

Subject: Parrainage Conseil de l’AX

Je parraine la candidature d’Hubert Lévy Lambert 53) au Conseil d’administration de l’AX.

Marwan Lahoud

Bis repetita non placent

Certains de mes amis se sont gentiment plaints de recevoir plusieurs livraisons de chacun de mes messages.  Le record revient à celui qui en recevait 7 ! L’explication était que ce fidèle parmi les fidèles  m’avait accompagné dans toutes mes aventures polytechniciennes de X Banque à Amusix en passant par X Démographie, X Israël, X Pierre, X Magnan décennal, X Sursaut, Ars Arago et X Monument. C’est maintenant terminé grâce à la déduplication !

Suivez-nous sur Dallax.blog

A la demande générale, un Dallax fan club a été créé et toute la série a été mise en ligne sur Dallax.blog pour vous permettre d’en retrouver tous les épisodes et d’en faire part plus facilement à votre promo et à vos amis.

Mais n’hésitez pas à envoyer aussi vos commentaires et suggestions à marwan.lahoud@m4x.org qui répond scrupuleusement à chaque message qu’il reçoit.

Vous pouvez aussi, bien sûr, demander à vous désabonner, RGPD oblige !!

Hubert Lévy-Lambert (53), président des amis du musée de l’X hll@melix.net

https://amusix.polytechnique.org/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :